Nous tenons à réagir aux accusations de l’une de nos ancienne animalière qui a témoigné dans la presse ces 12 et 13 mai au sujet de pratiques qui auraient eu lieu au sein de notre refuge il y a plusieurs années.

Notre éthique est ici gravement mise en cause, tout comme le travail difficile des vétérinaires que nous encourageons. Ceux-ci respectent la procédure légale stricte imposée par l’Ordre des Vétérinaires pour les soins médicaux. Ces allégations non seulement datent d’une autre époque, mais les incriminent directement alors que la procédure auprès de l’Ordre des vétérinaires ne leur permet pas de communiquer tant qu’elle est en cours.

Tout porte à croire que ce témoignage soit guidé par une volonté de nuire et par un désir de vengeance interpersonnelle plus que par le souci d’aider les animaux. Il met en doute le travail de nos quarante employés et bénévoles pour lesquels le bien-être des animaux passe avant tout. Ces faits présumés ne reflètent en rien la réalité actuelle, alors que notre association, qui vise l’excellence, se prépare à une modernisation et une rénovation d’ampleur sans commune mesure depuis 40 ans pour devenir un refuge modèle en matière d’accueil et de soins aux animaux.
En effet, le Bien-être animal évolue. Nous souhaitons évoluer de même et poursuivre sans relâche l’amélioration de la qualité de vie de nos animaux.

Rappelons que ces derniers sont en moyenne 2.200 par an à transiter par notre refuge pour y être hébergés, nourris, soignés, avant de rejoindre la nouvelle famille que nous choisissons expressément pour eux.

Les nombreux témoignages qui nous parviennent nous permettent de croire que vous êtes nombreux à nous soutenir et nous vous en remercions encore et toujours.

Toute l’équipe de la SRPA Veeweyde